acces

Agenda

Le 01/02/2018
D L M M J V S
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
25
26
27
28
 

Nos engagements qualité

Le 09/02/2018 16:50 Il y a : 15 jour(s)

Pour des fourrages de qualité, viser les 700°Cj !

Les conseillers élevages de la Chambre d’agriculture vous conseillent et vous accompagnent.

Le repère 700°Cj correspond au stade début épiaison des prairies permanentes précoces. Pour le calculer, il faut faire la somme des températures moyennes depuis le 1er février. Dans le département de l’Allier, la date moyenne se situe au 30 avril en plaine. Sur les dix dernières années, il y a un écart de plus de 21 jours entre la date la plus précoce et la date la plus tardive. Il ne faut donc pas avoir pour repère une date de fauche, mais bien un stade. En 2017, le repère a été atteint entre le 15 et le 20 avril. Pour vous aider à anticiper, les conseillers de la Chambre d’agriculture de l’Allier publient chaque semaine le bulletin Info-Prairie. Celui -ci annonce les sommes de températures actualisées, et des conseils sur les fauches et le pâturage sont donnés d’après leurs observations départementales.

Des pistes d’amélioration

La Chambre d’agriculture de l’Allier a suivi l’évolution des valeurs de la MAT (Matière azotée totale) de l’herbe au printemps sur des parcelles de fauche de différentes exploitations. En complément, des mesures de rendement et des valeurs MAT ont été réalisées au repère 700°Cj et à la date réelle de récolte sur neuf parcelles réparties sur le département. Le rendement observé à 700°Cj variait entre 2,5 et 4,7 T MS/ha pour les prairies destinées à de la fauche précoce et le taux de MAT était au minimum de 13 % et au maximum 17 %. On a donc, à cette date, le niveau minimum recherché pour des fourrages de qualité pour l’ensemble des prairies suivies. Il est conseillé d’avoir des fourrages avec un taux minimum de 12 % de MAT pour pouvoir faire de réelles économies en concentrés lors de la distribution. Cependant, cette année, les conditions climatiques ont entraîné une plus forte hétérogénéité qu’à l’habitude sur la pousse de l’herbe : seules deux parcelles sur quatre avaient un rendement supérieur à 3 T MS/ha, rendant la décision de récolter plus délicate sur les autres parcelles.

Sur ces parcelles suivies, la date réelle de récolte en ensilage ou enrubannage se trouvait entre le 15 mai et début juin (soit entre 900 et 1200°Cj). Le rendement est bien sûr plus élevé allant de 4 à 6,3 T MS/ha. En ce qui concerne les valeurs MAT, la baisse est plus ou moins forte suivant le type de prairie, allant de -0,02 à -0,2 point/jour. Ainsi, en dix jours, on peut perdre jusqu’à deux points de MAT. De plus, on peut observer que plus la prairie est précoce et productive, plus la perte de la MAT est rapide. Il faut donc être très vigilant et être prêt à faucher le plus tôt possible surtout sur ce type de prairie.

Pour les parcelles récoltées en foin, le rendement variait également entre 4 et 6,2 T MS/ha pour des dates de récolte entre le 13 et 26 juin (soit 1300 à 1500°Cj). Il est préconisé de récolter entre 1100 et 1400°Cj, correspondant aux repères foin précoce et foin tardif. Le taux de MAT de ces foins était en moyenne de 6,5 % avec une baisse moyenne de 0,1 point par jour depuis le repère des 700°Cj.

L’autre élément à prendre en compte pour des fourrages de qualité est la proportion de légumineuses dans la prairie. Le suivi d’une prairie multi-espèces située à Lusigny (cf. graphique) confirme bien l’évolution à la baisse de la MAT entre le démarrage de végétation et la récolte. Mais, il est tout de même important de noter que la MAT d’une prairie multi espèces diminue beaucoup moins vite que des prairies de graminées seules ou d’association simple (type RG + trèfle). Ici, le fourrage a été récolté au 15 mai (soit 950°Cj) et avoisine les 12 % de MAT (minimum à viser pour des fourrages précoces). Il peut donc être intéressant de réfléchir à l’implantation de ce type de prairie pour donner un peu plus de souplesse sur la période de récolte.

 

Il existe donc des pistes d’amélioration pour augmenter la qualité des fourrages récoltés dans l’objectif de réduire les coûts. La Chambre d’agriculture de l’Allier va renouveler ce suivi de parcelles ce printemps. Plus d’informations au 04 70 48 42 42.


Mentions légales | Contacts |  Pratique |  Plan du site - Allier |  Coordonnées    |  RSS