acces

Agenda

Le 01/06/2017
D L M M J V S
 
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
25
26
27
28
29
30
 

Nos engagements qualité

Le 07/04/2017 14:01 Il y a : 78 jour(s)

Objectif Ferme Allier 2027

La 6ème édition de la formation « Entreprendre et réussir un projet collectif » s’est achevée le mercredi 29 mars dernier.

Onze agriculteurs et agricultrice du département, représentant différentes OPA (organisations professionnelles agricoles) de l’Allier (Chambre d’agriculture, Jeunes agriculteurs, FNSEA03, Groupama, Syndicat des irrigants, coopération), ont suivi la formation « Entreprendre et réussir un projet collectif », animée par la Chambre d’agriculture et l’Ifocap, avec le concours financier du CACF et Vivéa, entre le 24 novembre 2016 et le 29 mars 2017. Cette formation de onze jours avait pour objectif d’accompagner ces responsables agricoles d’aujourd’hui et de demain dans les missions qu’ils ont ou auront à accomplir. Mais aussi de leur transmettre toutes les méthodes nécessaires pour exercer au mieux leur mandat.

 

Un projet ambitieux co-construit

Au cours de leur dernier jour de formation, les stagiaires ont présenté, aux représentants des différentes OPA présents, leur projet pour la Ferme Allier 2027. En effet, le responsable agricole a la mission de se projeter, de construire les projets de demain. Aussi, les stagiaires ont travaillé tout au long de la formation sur la démarche projet, du diagnostic aux orientations stratégiques. Le projet représentait ainsi un exercice pédagogique et sa présentation était pour les stagiaires l’occasion de mettre en pratique les exercices de prise de parole en public.

Le projet Ferme Allier 2027 repose sur un diagnostic des forces (fierté du métier, capacité de rebond des agriculteurs, qualité de vie, produits de qualité…), faiblesses (baisse du nombre d’installations, difficulté à communiquer, endettement des exploitations…), menaces (tendances alimentaires, augmentation des charges administratives, fluctuation des cours…) et opportunités (PAC, poids de l’emploi agricole, potentiel touristique, valorisation des produits de qualité, maintien des débouchés et outils locaux) de l’agriculture bourbonnaise. Mais également sur leurs souhaits pour cette même agriculture : une agriculture nourricière (viable, performante et innovante), des agriculteurs entrepreneurs et acteurs sur leurs territoires, des nouvelles générations préparées et motivées.

Dans ce cadre et afin de maintenir l’agriculture dans les territoires, les stagiaires ont co-construit un projet qui repose sur quatre volets : un volet humain, un volet économique, un volet « agriculture et société », et un volet « environnement et territoire ». Concrètement, ils souhaitent :

-       « créer de la pérennité sur les territoires » à travers le renouvellement des générations, la formation, la fédération des OPA et des associations de consommateurs ;

-       « une exploitation avant tout viable, innovante et durable » à travers le développement de la contractualisation, un revenu assuré et les investissements dans l’innovation ;

-       « une compréhension mutuelle et la construction d’un nouveau contrat de société » à travers le rétablissement du dialogue entre citadins, néo-ruraux et agriculteurs, la promotion du métier d’agriculteur et de la diversité des productions de la Ferme Allier, la mise en valeur de la capacité d’adaptation de l’agriculture à son territoire ;

-       « se servir de l’agriculture comme un levier pour dynamiser le territoire » à travers un travail de lobbying à Bruxelles en mobilisant tous les acteurs (OPA et acteurs ruraux) autour d’enjeux communs, la valorisation du territoire et plus exactement de ses produits de qualité, la promotion du territoire via les outils locaux et la remise en place de la consommation locale au cœur du projet de territoire.

Ce projet, décliné en plusieurs actions, prouve que ces responsables agricoles ont pris conscience de leur rôle et de leur responsabilité. Les représentants des OPA ont en effet salué leur travail qui va dans le sens des réflexions engagées par les différents acteurs agricoles du département de l’Allier. Tout reste à faire cependant : « place à l’action » comme l’a souligné Eric Foncelle, élu de la Chambre d’agriculture en charge de cette formation. « Il est important de faire avancer les idées, de mettre du temps au service de la collectivité, d’avoir des agriculteurs qui s’engagent et s’engagent encore plus. En étant fier, on continuera à aller de l’avant. »

 

Le CACF soutient les responsables agricoles

Parce qu’il est aujourd’hui difficile de trouver des administrateurs et que la formation est indispensable pour accompagner les responsables agricoles dans leurs différentes missions, le CACF s’implique dans la formation « Entreprendre et réussir un projet collectif ». Dans ce cadre, le jeudi 23 mars dernier, le CACF, représenté par François Berthomier et Bruno Périchon, a remis un chèque de 5000 euros à la Chambre d’agriculture de l’Allier. 


Mentions légales | Contacts |  Pratique |  Plan du site - Allier |  Coordonnées    |  RSS